Questions clés

Domainoo répond aux 4 questions clés relatives aux noms de domaine. Ces réponses ne sont que des éléments d’information. Nous vous invitons à nous contacter pour approfondir ces points et pour obtenir un conseil personnalisé auprès de notre équipe.

Question n° 1 - Qu'est ce qu'un nom de domaine ?

Un nom de domaine est un nom représentatif de votre entreprise/marque ou de votre identité de manière générale.

Un nom de domaine correspond à une adresse Internet (IP) composée d’une série de 4 nombres (ex : 111.22.333.44), bientôt étendus à 6, qui identifie la machine sur le réseau. Le nom de domaine est la traduction textuelle de cette adresse Internet, et est ainsi plus facilement mémorisable par vos correspondants (ex : domainoo.com à travers l’IP 62.4.78.163).

A titre d'exemple, domainoo.com, lenom.com, et domainoopro.com sont des noms de domaine.

Le nom de domaine peut être utilisé en tant qu’adresse d’un site Internet (www.monsite.fr) mais aussi comme support de boîtes emails (contact@monsite.fr).

Le nom de domaine est composé d’une extension (dite TLD) par exemple .com, .fr ou .eu, du nom de domaine en tant que tel comme « domainoo » et de sous domaines comme www, webmail, extranet, etc, avec la possibilité de plusieurs niveaux de sous-domaines, toujours séparés par des « . » (ex : dev.extranet.domainoo.com). Pour accéder à un site Internet, l’adresse complète est donc composée du préfixe (http://), du nom de domaine précédé de son ou ses sous-domaine(s) le cas échéant (ex : www), du nom de domaine, et de son extension, pour donner http://www.domainoo.com.

Question n° 2 - Pourquoi enregistrer un nom de domaine ?

De nos jours, Internet est devenu un outil indispensable à la communication, pour les entreprises et les marques comme pour les particuliers.
Internet est un moyen de communication permettant à une entreprise, un organisme, une association ou un particulier de faire connaître efficacement ses activités, ses produits, ses projets ou ses services en valorisant son nom ou sa marque à travers un site Internet et donc un nom de domaine.

Le site Internet est une vitrine ouverte 24h/24, 7j/7 ; un outil de communication souvent peu coûteux qui permet de renseigner, vendre, fidéliser, rassembler, etc. Mais pour être consulté et facilement mémorisable, votre site Internet doit avoir un nom bien pensé et une extension cohérente (.fr pour un public français, .info pour un site d’information) ; d’où l’intérêt du nom de domaine.

Faire l'acquisition d'un nom de domaine, c’est :

  • donner un aspect professionnel à un site Internet (bien mieux qu’une page perso chez un fournisseur d’accès, ex : mapageperso.free.fr) ; soigner et dynamiser votre image
  • être facilement reconnu ; un nom de domaine peut avoir le même poids qu’une marque chez les utilisateurs ; l’on parlera de voyages-sncf et non du site de la Sncf
  • obternir une visibilité internationale pour aller au devant de nouveaux clients potentiels (notamment à l’étranger) et accroître sa clientèle

Question n° 3 - Comment bien choisir son nom de domaine ?

Choisir un nom de domaine est une étape importante pour se créer une identité sur Internet, et quelques règles simples doivent être suivies. En effet, une fois qu'il sera déposé et que votre site sera référencé, il vous sera très difficile de le changer.

  • Syntaxe et orthographe

Les lettres de a à z (sans accent) sont autorisées, ainsi que les chiffres de 0 à 9 et les tirets. Les autres caractères ne le sont que pour certaines extensions et ne sont que très peu utilisés et connus des internautes français par exemple, mais le public allemand s'en sert déjà plus couramment.

Un nom de domaine devant être facile à mémoriser, à lire et à écrire, vous devrez éviter dans la mesure du possible les noms de domaine trop longs et à orthographe ou consonance ambiguës.

Votre nom de domaine doit être composé, dans l'idéal, d'un ou deux mots. Si vous ne pouvez vous limoter, essayez de séparer les mots par des tirets (-), ce qui améliore le référencement de surcroît, ou de les lier de manière facile à retenir (ex : une phrase comme commentcamarche.com).

  • Nom mot-clé ou nom marque

A moins de prévoir un budget communication important afin de faire savoir que le nom de votre site concerne tel ou tel sujet, vous avez tout intérêt à choisir un nom de domaine qui contient déjà le sujet de votre site. Deux familles de solutions s’offrent à vous.

- Choisir un nom de domaine contenant des mots-clés relatifs à votre activité. Cela vous permettra d’être plus accessible pour les internautes et de faciliter le référencement du site sur les mots clefs contenus dans le nom de domaine. Les visiteurs sauront immédiatement en regardant votre nom de domaine, quel est le sujet traité par votre site, ce qui peut vous faire gagner quelques visites.

- Choisir un nom de domaine représentant votre marque. Un très grand nombre d'internautes ont comme premier réflexe, pour trouver le site d'une marque ou d'un magasin, de taper dans la barre d'adresse de leur navigateur le nom du magasin ou de la marque (ex : carrefour). Ne pas enregistrer ces noms de domaine, si vous existez par ailleurs en tant que marque ou nom phare, constitue un risque de perdre des visiteurs, et de voir le nom de domaine utilisé de manière frauduleuse par des cybersquatteurs ou des concurrents.

Compromis entre les deux solutions : même si en général votre nom de domaine correspond à celui de votre marque, de vos produits ou de votre entreprise, il est intéressant de déposer également des noms génériques correspondant à votre secteur d'activité. En effet, si les internautes ne connaissent pas encore votre marque, acheter un nom de domaine en rapport avec votre activité peut les amener à trouver votre site et à le consulter. Vous pourrez également faire coexister votre nom de marque avec un mot-clé de votre secteur d’activité (ex : mamarque-transports.fr).

  • Une place pour mon nom de domaine

Votre nom de domaine va exister au milieu de milliers d’autres déjà déposés et pour certains utilisés, dans plusieurs langues, plusieurs pays, plusieurs secteurs. Afin de ne pas arriver sur un « marché » saturé, il vous faudra vous assurer que votre nom de domaine ne porte pas atteinte aux droits de propriété intellectuelle d'autrui ou qu’il ne s’expose pas à un risque de confusion avec des marques ou des sites déjà existants.

  • .com, .fr, .eu, ... ?

Avant de déposer votre nom de domaine, et dans la mesure où vous ne comptez pas le protéger dans l’ensemble des extensions existantes (plus de 250), vous devez vous intéresser à quelle(s) extension(s) choisir ? Cela se fera en fonction de la localisation de votre marché (pays visé(s)) ou du type de site proposé.

Les extensions génériques peuvent servir à se positionner. En effet, le .info peut être utilisé si vous faites de l’information ; le .org si vous êtes une association, le .mobi si vous souhaitez être lu sur les téléphones mobiles ; et surtout le .com, par définition l'extension d'un site commercial, qui ne se rattache pas à un pays particulier. Il s’agit de l’extension reine ; avec plus de 80 millions de noms de domaine enregistrés sous celle-ci, il devient difficile d’en trouver un de libre.

Le .eu, extension communautaire, peut être intéressant si vous souhaitez vendre dans plusieurs pays européens dès le lancement de votre site, et même si vous ne commencez que dans un seul des 27 états membres ; l’extension vous donne une dimension communautaire et peut renvoyer l’image d’une société multinationale, multilingues, et faciliter votre accès à certains marchés dans l’avenir.

Les extensions relatives à chaque pays .fr, .de, .co.uk,... sont à privilégier si vous ne souhaitez vendre que dans un seul pays ; les internautes ayant tendance à taper, en priorité, leur extension nationale.

Il est important de bien choisir son extension principale et de définir sa stratégie par rapport aux avantages et inconvénients présentés par les autres combinaisons de dépôts éventuelles.

Par exemple, vous pouvez choisir un .com mais protéger en parallèle le nom sous d’autres extensions afin d’éviter le cybersquatting, et ceux-ci seront redirigés vers le site principal. Vous pouvez aussi avoir un site par pays avec l’extension correspondant à la langue du site (ex : .es pour un site en espagnol) mais en gardant toujours un site repère international.

Question n° 4 - Comment bien gérer son nom de domaine ?

Protéger son identité ne se limite pas à enregistrer un nom de domaine. Comme vu dans le point précédent, si vous souhaitez être visible sur la toile, il vous faudra certainement protéger votre nom de domaine sous diverses extensions mais également des approchants ou des déclinaisons.

Si vous ne souhaitez pas investir dans un portefeuille de noms de domaine d’envergure, il vous faudra cependant surveiller les dépôts de noms de domaine approchant le vôtre, ou similaires. En effet, vous pourriez retrouver des concurrents positionnés sur des noms de domaine proches des vôtres ou bien des cybersquatteurs détournant du trafic vos clients et visiteurs potentiels. Les frais de procédures de récupération de noms de domaine s’avèrent souvent plus coûteux qu’un portefeuille de noms étendu mais qui constitue une protection efficace.

Ainsi, pour bien gérer son nom de domaine, ou plus généralement son parc de noms de domaine, il faut :

  • veiller à prolonger ses abonnements : un renouvellement tardif peut entraîner la perte du nom ou, même si le nom est réactivé, une perte en référencement ;
  • déployer son nom suivant l’usage que l’on souhaite faire d’Internet : extensions pays, approchants, déclinaisons ;
  • surveiller son identité pour éviter les déconvenues : audits, veilles à l’approchant.

Domainoo vous accompagne dans toutes ces étapes et vous aide à rationnaliser votre portefeuille de noms de domaine.